Info du mois : Rythmes Biologiques et Nutrition

22 octobre 2019

Rythmes Biologiques et Nutrition

Je profite de cette info du mois d'octobre, pour vous avertir qu'il est possible de vous inscrire à la formation de Massage Biosynthèse Holistique ©® qui débutera en janvier 2020.





Les rythmes biologiques et la nutrition.


Notre corps fonctionne, entre autre avec le cycle circadien (24h). Cycle où nos organes et leurs fonctions travaillent correctement à des heures précises de la journée.

Il est alors facile de comprendre, pourquoi manger tel aliment le matin par exemple et non à 17h.

Je vais donc faire court et simple afin de vous apporter quelques compréhensions générales sur ce domaine.
Par la suite, il faudra adapter ceci en fonction du mode de vie de la personne, d'une pathologie existante, etc ...


Il est bon de donner au corps ce qu'il "demande", pour que la "machine" puisse fonctionner correctement sur 24h.



Le matin :
Notre organisme fait une grosse sécrétion de lipases qui va aider à digérer les graisses en coupant les triglycérides en glycérol et en acide gras. Tout ceci va aider par exemple à fabriquer les parois  cellulaires.
Nous avons aussi une sécrétion de protéases qui vont permettre d'hydrolyser les protéines et les polypeptides.  Ce qui va entamer ce processus de fabrication.
Puis il y a une sécrétion d'insuline, qui va permettre d'assurer tranquillement tous ces transferts.
Priorités aux gras saturés

Fromage à pâte dure, à pâte cuite, éventuellement au lait cru, le beurre, huiles, boissons (eau, café, tisane, thé, ...), jambon cru, oeuf, etc ...


Le midi :
Sécrétion des protéases et des amylases, mises en place des protéines cellulaires, stockage des réserves protéiques et des globulines.
Priorités aux protéines animales (Chair animale + oeuf), aux amidons.
Possible de temps à autre de prendre des protides végétales (légumineuses) mais attention à la digestion et à l'assimilation de ces végétales.
La viande est l'aliment essentiel de ce repas. Commencer par manger votre source de protide avant la source d'amidon ou autre.
En cas de grosse faim, c'est bien la part de protide animale qu'il faut augmenter et non les féculents !


L'après-midi :
Pic d'insuline +++ permettant l'utilisation des sucres pour éviter le déstockage des protéines et compenser la fatigue qui est liée aux fonctionnements des organes.
Place aux fruits crus ou/et cuits par exemple


Le soir :
Il y a moins de sécrétions digestives à ce moment de la journée, ce qui ralentit l'assimilation des aliments.
Donc on métabolisme peu, donc ... on va stocker !
Le repas devra être équilibré mais léger
Priorité aux poissons et aux fruits de mer.
la viande blanche possible mais en quantité restreinte. Elle est aussi difficile à digérer que la viande rouge, mais beaucoup moins que les légumineuses.



Ne pas omettre midi et soir, légumes cuits et crus + HV sur vos aliments.






 
 
 
 
  • Extranet