Info du mois : Mélatonine

9 juin 2015

Mélatonine

La mélatonine.

Hormone sécrétée par la glande pinéale (épiphyse) lorsque la nuit commence à tomber.
Elle (sert) notamment à réguler nos rythmes circadiens (alternance Jour - Nuit). Son pic de libération se situe entre 2 et 4 heures du matin (soit pendant les rythmes circadiens du méridien Foie 1h- 3h et du méridien du Poumon 3h - 5h) pour diminuer et devenir inexistante lors de la journée, et ce, à cause de la lumière naturelle ou .... artificielle.

C'est aussi grâce à cette hormone que nous nous endormons. Lorsque l'on a tendance à se coucher tard et se lever tard, les médecins (peuvent) prescrire la prise de mélatonine pour réguler notre horloge interne. C'est aussi pour les mêmes raisons que la mélatonine permet d'atténuer le décalage horaire long-courriers surtout vers l'est.

En effet, lorsque l'on change de fuseau horaire, notre horloge interne est déréglée à l'arrivée. Elle va mettre en moyenne une bonne journée par heure de décalage pour se recaler avec l'heure locale. De ce fait, il peut donc être utile de se supplémenter en mélatonine. Lorsque l'on va vers l'est, il faut s'endormir plus tôt. Une fois à destination, prendre 2 à 3 mg de mélatonine au coucher, et ce pendant 4 à 5 jours afin de pouvoir se lever (normalement), la lumière matinale provoquant une avance de l'horloge interne.

Elle réduit également certains troubles associés dans la maladie d'Alzheimer (anxiété, agitation, dépression, ...) qui entraînent un sommeil coupé la nuit avec tendance à somnoler le jour.

Chez 60% des autistes, il a été démontré qu'elle améliore les troubles du sommeil avec retard de phase.

Elle permettrait de lutter contre l'ulcère gastrique en contribuant à la cicatrisation de la muqueuses stomacale.

D'autres études auraient indiqué son effet analgésique lors de migraines, grâce à son action vasoconstrictrice.

Utile aussi dans la pathologie de diabète de type 2. (World Journal of Diabetes 2011).

En vieillissant la sécrétion diminue et peut devenir insuffisante. La qualité du sommeil est moins bonne, avec des réveils nocturnes.

Elle peut aussi nous jouer bien des tours ....... si sa libération ne se fait pas au bon moment. Ce sera la cas pour les 3,5 millions de personnes qui travaillent la nuit dans notre Pays (enquête Dares 2011), mais aussi pour toutes les personnes qui passent leurs soirées devant leur :


  • Smartphone
  • Ordinateur
  • Tablette
  • Télévision
  • ... ...

 

En effet l'écran de ces appareils diffusent une lumière bleue qui inhibe sa sécrétion et indique à notre horloge biologique interne de continuer de fonctionner en "mode jour".

Lorsque le patient est (jeune) et qu'il passe des heures sur un écran le soir, et se plaint à ne pouvoir trouver le sommeil avant 2 heures du matin et somnole le matin, modifier son hygiène de vie permet la libération de la mélatonine au bon moment et va assurer un meilleur rythme sommeil - veille. Il devra aussi s'exposer à la lumière du jour, essentielle pour recaler son horloge interne car celle-ci joue un rôle de synchroniseur externe, là où la mélatonine joue un rôle de synchroniseur interne.

 


Le sport est également recommandé car il augmente la sécrétion de sérotonine, laquelle va se transformer en mélatonine sous l'action des glucides.

 


La mélatonine est synthétiser à partir du tryptophane (acide aminé que l'on trouve dans les protéines ..... d'origine animale), il est conseillé d'en manger régulièrement pour en avoir un stock suffisant. En manger au petit déjeuner ou au déjeuner pour lui laisser le temps d'être transformé en sérotonine, puis en mélatonine ...

 


Mettre le frein à main sur le café et le thé ......

 


La prise de mélatonine peut provoquer  de la somnolence, de perte de vigilance, mais aussi potentialiser les propriétés sédatives de plantes comme la valériane, la passiflore ... ...


Attention donc si l'on doit conduire, voire se déplacer à pieds.


Elle peut augmenter les saignements chez les personnes sous anticoagulants ...

 

 

 

 
 
 
 
  • Extranet