Info du mois : Les repas et apophtegme annuel

1 juillet 2016

Les repas et apophtegme annuel

LES REPAS


Il existe maintenant une bonne façon de manger qui respecte à la fois les rythmes chronobiologiques et les exigences de nos papilles.

Il faut avoir en tête qu'il est possible de bien se nourrir sans pour cela manger "triste".

On nous dit tous les jours que le repas le plus important (serait) le matin. Pour ma part, je le considère comme un repas dit normal, pas plus important que le midi ou le soir.

Il doit être (comme midi collation soir) bien équilibré. manger le matin ne veut pas dire avaler quelque chose dès le saut du lit. Certaines personnes mange 2h après leur lever ! où est le pb ?

Quoiqu'il en soit, l'organisme a besoin d'une alimentation régulière au cours de la journée.

Matin : pour corriger l'hypoglycémie de la nuit
Midi : pour soutenir l'effort de travail
Collation : pour corriger éventuellement l'hypoglycémie et la fatigue de fin d'après-midi
Soir : pour restaurer l'énergie (globale) nécessaire dépensée dans la journée et être en forme le lendemain matin.

Le premier principe d'une bonne alimentation (devrait) être l'horloge de notre organisme.
C'est la nuit que nous "jeûnons" le plus longtemps (normalement), entre 7 et 9 heures en moyenne.

Le matin notre pic de cortisol est élevé. Celui-ci avec les catécholamines, va dégrader le sucre assez lentement. On peut ressentir, à cause de cette lenteur, une petite faim vers 11h, voire une sensation de faim vers 12heures.

L'heure idéal pour prendre son premier repas de la journée devrait être au même moment que le pic de sécrétion des hormones (cortisol et catécholamines) soit entre 6 et 7 heures. Il faut aussi prendre son temps pour ce repas, minimum 20 minutes et bien mâcher.

Pour le déjeuner, l'heure est assez variable dans les pays industrialisés. elle se situe entre 12et 13h.
Le temps consacré à ce repas est souvent une aberration. Soit on mange trop vite en donnant la priorité aux glucides et lipides (sandwiches, pizze, fast-food ..., soit ce repas se prolonge en repas "d'affaires". Dans ce cas il est assez équilibré mais ... il y a très souvent un apport de calories trop élevé et une consommation d'alcool non négligeable = pbs digestifs etc ...

Cette consommation du "trop" oblige notre organisme à une digestion forcée. Ce type de repas (tous les jours) est une aberration alimentaire, car il bouscule le rythme digestif et gâche toutes possibilité de travailler efficacement.

La durée du déjeuner devrait durer entre 30 et 45 minutes, en mangeant assez léger mais équilibré.

Le goûter, lui devra se situer vers 17h et être composé de fruits crus aqueux de préférence.

Le diner, vers 19h 20h avec une durée plus longue que le déjeuner en fera un moment de convivialité.

En résumé :

Petit déjeuner : 6h30 ou 7h

Déjeuner : 12-13h

Collation : 17h

Diner : 19h (idéal) car permettrait d'apprécier d'une véritable soirée de détente.

Les personnes soucieuses de leur santé ont à coeur de varier leur alimentation (elles ont raison), mais c'est congru.
Elles doivent savoir que le corps a besoin de certains apports alimentaires à des moments précis de la journée, et que de méconnaître ces rythmes biologiques = se nourrir de manière inadaptée

Et bien mâcher vos aliments !




APOPHTEGME ANNUEL

Une année de travail va bientôt se terminer pour bon nombre d'entre nous.
Afin de revenir en septembre en meilleure forme et en bonne santé, voici une petite pensée applicable dans la vie de tous les jours, quelque soit notre âge, notre travail, notre sport, notre scolarité.

" LE PERDANT SE CHERCHE DES EXCUSES, LE GAGNANT TROUVE DES SOLUTIONS "







 
 
 
 
  • Extranet