Info du mois : Formation en naturopathie - Formation en massage - La transpiration

16 aot 2016

Formation en naturopathie - Formation en massage - La transpiration

Formation en naturopathie et massage

Naturopathie

Une nouvelle session de formation en naturopathie va commencée dès mars 2017.

Cette session se veut différente de celles  se trouvant actuellement sur le marché. En effet, elle est sur une courte durée (7 semaines) mais intensive (8h - 20h pour les journée les plus longues).

Elle s'avère plus pratique que théorique quoique la théorie fait partie intégrante de la pratique.
Le but étant de vous amener dès les premières semaines à pouvoir conseiller et prodiguer des soins.

De nombreuses études de cas vous seront proposées, des consultations vous ferez !

Au bout du bout, vous serez apte à une installation en libérale sans aucun souci.

Les cours théoriques sont pour beaucoup schématisés et synthétisés.


Massage

Concernant cette formation, elle sera unique, performante, innovante.
J'ai mis cette technique au point dans les année 1990.

Vous apprendrez à masser le corps des pieds à la tête, suivant des techniques précises et pointues, en suivant un protocole tout aussi précis et pointu.

Tour à tour praticien et sujet, vous pratiquerez dès les premières heures de formation.

Formation également intensive, ouverte à tous quelque soit votre niveau d'études.



La transpiration

On pense toujours que la transpiration aide à éliminer les toxines ..... chose fausse ?

La transpiration est composée exclusivement (99 %) d'eau et de sels minéraux. Le pourcentage restant sera constitué de composés organique comme l'acide lactique, mais aussi, à l'état de traces d'acide acétique, d'acide propionique, d'acide butyrique voire d'acide urique.

Sa composition varie d'un sujet à l'autre en fonction de plusieurs facteurs (alimentation, état du terrain, produits de beauté utilisés, etc ...).

La sueur émise par les glandes "faussement apocrines" (aiselles, organes génitaux, mamelons, cuir chevelu) est plus riche en lipides et protéines que celles des glandes "eccrines" (présentes sur tout le corps et particulièrement sur les plantes des pieds et plantes des mains).

Au contact de l'air et des bactéries présentes à la surface du tissu tégumentaire, les acides gras se transforment en comoosés responsables de l'odeur de la transpiration.

Souvent mal perçu, la transpiration est pourtant fondamentale à la vie. C'est son évaporation qui refroidit la peau, évitant ainsi au corps de surchauffé.

Au repos dans une pièce à 18° l'organise doit évacuer 200ml de sueur / heure environ, afin de maintenir sa température interne autour de 37°C.

Alors, transpiration = détoxination ou déminéralisation et déshydratation ?









 
 
 
 
  • Extranet