Info du mois : Le Gluten

14 septembre 2010

Le Gluten

Depuis quelques années, j'entends bcp de patients me dire qu'ils sont "allergique" au gluten. En ce qui me concerne, j'utiliserais plus le terme intolérance.

Cette problèmatique dont l'origine n'est pas (encore) très bien connue (pour certains médecins !!!), peut se manifester chez l'enfant comme chez l'adulte. Environ 65% des cas sont féminins.

 

Pour ma part, je suis persuadé que cela vient d'une perturbation de la flore digestive dans son ensemble.

 

 Cette perturbation de la flore provient d'une mauvaise hygiène alimentaire, d'une parasitose, mais aussi des métaux lourds comme le plomb, le mercure, l'aluminium, le cadmium, l'argent, le titane ..., qui, dans les enzymes digestives se substituent aux oligoéléments, nécessaire à l'activation de ces enzymes et donc à la dégradation, à l'hydrolyse digestive des aliments en particuliers des céréales à gluten !

Dans ce cas, la gliadine du gluten mal dégradée va produire de la gliadomorphine, substance très toxique qui interagit au niveau des communications entre neurotransmetteurs et neurorécepteurs, pouvant déclencher des pathologies telles hypo ou hyperactivité, dépression, shizophrénie, autisme, épilepsie ... .

 

-----------------------------------------------------------------------------

 

Dans ce trouble, il existe une allergie cachée à une protéine appelée gluten.

Ce gluten est présent dans le blé, l'avoine, l'orge et le seigle.

 

Chez le nourrisson, cette problèmatique apparait dès le sevrage lacté. Il existe une diarrhée avec 4 à 6 selles journalières d'apparence pâteuse, fétide et graisseuse. L'état général est rapidement altéré et il existe :

  • un amaigrissement
  • un retard de croissance
  • un manque d'appétit
  • une tristesse
  • une irritabilité

Le visage est pâle et il y a une anémie.

 

Chez l'enfant de 4 à 8 ans, la maladie se manifeste par :

  • des vomissements
  • des crises de tétanie
  • de l'anémie
  • des troubles du comportement

 

Chez l'adulte, cette problèmatique est diagnostiquée souvent chez les femmes de 35 ans environ avec :

  • des douleurs abdominales
  • des anémies
  • des troubles du comportement
  • mais surtout des fatigue extrêmes.

 

Savoir que dans 1/3 des cas, ces malades sont traitées pour des raisons psychiatriques ........ !!!!!!!!!!!

On observe souvent une pâleur de la peau avec des légers oedèmes dus à la mauvaise absorption des protéines intestinales. Cette malabsorption peut aussi provoquer des ostéoporoses sévères.

 

L'évolution dépend de l'hygiène digestive qui doit être suivi très strictement. Les résultats obtenus peuvent survenir après (seulement) 6 à 12 mois, parfois plus !

Dans certaines dépressions provoquées par l'intolérance au gluten, il faut une hygiène digestive de 2 ou 4 années avant d'obtenir une amélioration.

Et, une surveillance médicale par endoscopie doit être régulière en raison d'une possible survenue de lymphome.

 

Le "traitement", sera avant tout une alimentation sans gluten, l'apport de fer et de sels minéraux, mais aussi, un apport très important de probiotiques et d'enzymes digestives (tous les jours !), le tout en complémentarité avec un antiparasitaire. Pour l'élimination des métaux toxiques, adjoindre des alkyglycérols et de la chlorella.

-----------------------------------------------------------

 

Pour info, voici une petite liste non exhaussive de médicaments contenant du gluten :

 

Abiosan (cp), acetalgan (cp), albatran (cp), antalvic (cp), apegmone (cp), arginotri B, aspirine du Rhône (cp), aspirine Sauba (cp), artane (cp), athylmil (cp), atrium (cp).

 

Barclyd (cp), becilan v, bélustine (gel), bévitine (cp), bi profénid (cp), butix (cp).

 

Cirkan (cp), colimycine (cp), cordium (cp).

 

Dantrium (gel), débridât (cp), dexambutol (cp), diamox (cp), dicynone (cp), di hydan (cp), dilpavan (cp), dinintel (cp), disulone (cp), doliprane (cp).

 

Exonor (cp), entérocalm (cp), entéropathyl (cp), esidrex (qi), esimil (cp), ex'ail (cp).

 

Factoral (biscuits), flagentyl (cp), flagyl (cp), fuogrip (cp), furadoïne (cp).

 

Ganidan (cp), gardenal (cp), glutaminol B6 (cp), gripposan (cp).

 

Haxacycline (gel), heptamyl (cp), hewastast (gel).

 

Imocane (cp), incitai (cp), infibran, isiprinosine (cp), iskédil monodose (cp).

 

Largactil (cp), laxamalt, liorésal (cp), litowol (cp), ludiomil (cp), lutionex (cp).

 

Majeptil (cp), malocide (cp), manir (cp), mantadix (gem), métaspirine (cp), méthotrexate (cp), midy vitamine C (cp), modulon (cp), mucitux (cp).

 

Népressol (cp), néocodion (p), neulqtil (cp), nivaquine (p), notézine (cp), nordas (cp), nozinan (cp).

 

Oracilline (cp), orgamétril (cp), ortenal (cp).

 

Palfium (cp), péflacine (cp), pennixon (cp), phénergan (cp), pilules vichy (cp), pindione (cp), piportilv, pipram (cp), pipram fort (cp), planor (cp), prandil (cp), paxadium (cp), prazinil (cp), pyostacine (cp).

 

Rhonal (cp), ribatran (cp), rodogyl (cp), rovamycine (cp).

 

Sectral (cp), sédaspir (cp), spasmavérine (cp), sulfarem (cp), sureptil (cp), surmontil (cp).

 

Tanganil (p), tardyferon B9 (c), tercian (cp), terfluzine (cp), tergynan (cp), tetramig (cp), théralène (cp), thiophéol (cp), thiosédal (cp), tiformycine (cp), toprec (cp), trasipressol (cp), trinitrine caféine (pil), trinitrine (pil), tripervan (gel).

 

Ultra levure (gel).

 

Vanganyl (cp), viscéralgine (cp), viscéragilne forte (cp), vitamine C Pierre Fabre, vitamine C Retard 250 (gel).

 

---------------------------------------------------------------

 

Quelques aspects cliniques de la personne atteinte de la maladie coeliaque :

 

  • Faciès souvent retrouvé :

- front proéminent

- yeux bleus

- chevelure blonde

- blanchiment des cheveux prématurés

 

  • Gastro-intestinal :

- diarrhée avec parfois constipation

- ballonnements intestinaux

- ulcères de la bouche

- glossite

- nausées, vomissements

 

  • Général :

- malaises et fatigue

- perte de poids

- tristesse, apathie

 

  • Peau :

- peau épaisse

- peau blanche

- oedématiée

 

  • Sytème osseux :

- souvent ostéoporose

 

  • TA souvent supérieure à 140.

---------------------------------------------------------------------

 

Les causes des allergies alimentaires ?

 

Il existe plusieurs causes :

 

  1. L'apparition de nouveaux aliments : les méthodes de conservation par le froid, les possibilités de transport rapide, permettent aux denrées de circuler. Personne ne connaissait le kiwi il y a 15 ans ! Aujourd'hui, on note de nombreuses allergies au kiwi.
  2. Les produits alimentaires industriels sont fabriqué avec de plus en plus d'ingrédients, de conservateurs et multiplient les risques d'allergies.
  3. Certains médicaments modifient directement ou indirectement la perméabilité intestinale et peuvent déclencher des allergies (les dérivés cortisoniques, les anti-inflammatoires tels l'aspirine, les antibiotiques).
  4. Certaines maladies peuvent aussi modifier la perméabilité de la paroi intestinale, comme les hépatites, les cytomégalovirus, la grippe, .... mais aussi les mycoces du tube digestif et la parasitose
  5. Chez la femme, la prise de la pilule peut faire apparaître des allergies alimentaires secondaires à l'augmentation des hormones.
  6. Et, ne pas oublier, que plus on consomme un aliment en grande quantité, plus on a des chances de devenir allergique voir intolérant à celui-ci.

 

 

Sources:

G. Tchobroutsky et B. Guy-Grand - Nutrition métabolismes et diététique - 2é édition 11 - Pathologie médicale - Flammarion Médecine.

Dr Raphael Nogier - Le bonheur est dans l'assiette - Ambre éditions

Robert Masson - Diététique de l'expérience - Guy Trédaniel édituer

Les patients.

Mon expérience professionnelle

 

 

 

 

 
 
 
 
  • Extranet