Info du mois : Hypnose et tabac

4 avril 2018

Hypnose et tabac

L'HYPNOSE

C'est un état naturel qualifié " d'état modifié de conscience ".

Chaque jour, nous traversons de multiples états de conscience équivalent à l'hypnose.

L'hypnose peut être utilisée comme une thérapie brève pour traiter divers troubles et provoquer un changement profond et durable, et ce, au niveau de l'inconscient. En fait, on fait passer le mental au second plan.

Ce changement durable profond et positif peut donc aider et soigner dans les cas suivants (liste non exhaustive) :
Avant toute chose, faire la différence entre soigner et guérir ! "Le thérapeute soigne, le patient se guéri ".
  • Arrêt du tabac
  • Les phobies connues ou inconnues
  • Perde et gestion du poids
  • Amener ou améliorer la confiance en soi
  • Gestion du stress
  • Améliorer les performances intellectuelles chez l'adolescent ou l'adulte
  • Améliorer la ou les performances sportives
  • etc etc
  • ... ...

 

Le Père fondateur de cette doctrine est MESMER, avec un seul S, Franz Anton MESMER et non le MesSmer de la télévision qui fait faire la poule à tout le monde ! qui lui s'écrit avec 2S (hypnotiseur québécois).

Ensuite il y a eu Puységur, Braid, Cloquet .... d'autres.


Une séance d'hypnose est unique, elle doit être adaptée à chacun, elle est personnalisée, et ce, quelque soit le trouble à traiter.
La personne hypnotisée est toujours consciente et .... lucide. Par moment, elle ne fera plus attention aux bruits extérieurs. C'est pourquoi il est possible d'hypnotiser dans un bar ou en pleine rue. Elle s'évadera tranquillement.

L'hypnotiseur, aide la personne a retrouver cet état modifié de conscience. La réalité est modifiée, on parle là de dissociation.

Si un danger survient, la personne hypnotisée pourra réagir de suite à l'instant T.


De nos jours, il existe X formations en hypnose, certaines par internet à -80% de réduction ! Je me tape la tête au mur lorsque je vois ceci. Comment peut-on prétendre de former des futurs thérapeutes par correspondance, et encore plus dans ce genre de doctrines. j'ai vu la même chose pour l'aromathérapie et .......... pour le massage ! aie aie aie ma tête ! c'est du grand n'importe quoi !


Étant une thérapie dite "brève" il ne (suffira) que de 2 ou 3 séances maximum pour vous aider dans votre problématique.


LE TABAC

La culture du tabac a commencé il y a plus de 8 000 ans. Les origines varient, certains disent que se sont les Aztèques, d'autres mettent son origine sur l'île de Tobago (Caraïbes).

En tout cas, nous sommes tous d'accord, pour dire que le tabac a été utilisé depuis plus de 2 000 ans par les Amérindiens, pour les rituels religieux voire pour ses vertus curatives.

En 1492 Christophe Colomb reçu des indiens, en gage de paix des feuilles de tabac séchées. En France, il fut introduit par Jean Nicot en 1561, qui était le botaniste et l'ambassadeur de Catherine de Médicis.

Au XVIIe siècle, le tabac était aussi estimé que l'or.

Le premier impôt sur le tabac a été instauré par Richelieu en 1629.

Dans Don Juan, Molière écrivit ceci : " Qui vit sans tabac n'est pas digne de vivre".

Pierre Abraham Lorillard créa la première cie du tabac en 1760, qui porte d'ailleurs son nom Lorillard Tabacco Compagny (USA).


Avant la Première Guerre mondiale les deux plus grandes marques de cigarettes (Camel et marlboro) entamèrent un duel pour la suprématie aux USA.


Après la Première Guerre mondiale, il a eu la conquête du marché féminin avec l'apparition des mélanges de tabac doux (Lucky Strike).


Je ne vais pas faire un cours sur les effets du tabac sur l'organisme, mais il faut savoir qu'en très peu de temps, la nicotine atteint le cerveau entre 3 et 5 secondes. Elle n'altère pas la personnalité, mais elle crée une dépendance presque immédiate. En fait, dès qu'il y a goûté, le cerveau en redemande +++++. La nicotine provoque l'accroissement de la production de l'acétylcholine. La nicotine a également un effet sur la production de dopamine, de glutamate et d'endorphine.


Les personnes fument :

  1. Pour obtenir une détente éventuelle psychique ou physique
  2. Par plaisir
  3. Par automatisme
  4. par dépendance
  5. ... ...

 

Les personnes arrêtent de fumer :

  1. L'aspect financier
  2. Les problèmes de santé
  3. La pression d'un tiers
  4. Vouloir donner le bon sens à ses enfants
  5. ... ...

 

Il existe beaucoup de thérapies pour arrêter de fumer voire en complémentarité, comme le massage, l'acupuncture, la réflexologie, l'auriculothérapie, la sympaticothérapie, ... ... ... et l'hypnose.


Lorsque l'on stoppe la cigarette, il faut que le thérapeute puisse gérer également les effet inconfortables du sevrage :

  • L'insomnie
  • La toux
  • La constipation
  • La faim
  • L'envie de sucre
  • L'irritabilité
  • La fatigue
  • ... ... ...

 

Séance d'hypnose personnalisée possible au sein de mon cabinet.

2, allée des roses - 56250 SULNIAC

Sur RDV


Pour se former à l'hypnose :

www.street-hypnose.fr

www.ifta.fr

 

 


 

 

 














 







 
 
 
 
  • Extranet