Info du mois : Perte de poids et Mastication

11 octobre 2017

Perte de poids et Mastication

Il n'y a pas un jour où un patient, un élève, une élève, un ami, une amie, une connaissance me parle de son poids et me demande quoi prendre pour perdre quelques (petits) kilos, c'est un comble non ?

Vouloir "prendre" quelque chose pour "perdre" quelque chose !!!

Très souvent ma réponse est la suivante : "pour perdre un peu de poids, la première chose à faire n'est pas de prendre quelque chose mais de FAIRE quelque chose", et cette première chose fondamentale, primordiale, essentielle se nomme la mastication.

De nos jours, la grande majorité des personnes ne mâchent plus, ils engouffrent les aliments. Le plus grave, c'est que les enfants suivent le rythme des parents.

Lorsque les aliments se trouvent dans la bouche, il y a la digestion mécanique qui est lancée par la mastication. Les aliments sont maintenus dans notre bouche et entre nos dents par les joues et nos lèvres. Les dents coupent et broient nos aliments en petits morceaux, pour que ceux-ci arrivent ensuite dans notre estomac.

La langue mélange ces aliments dans notre bouche (comme un tambour de machine à laver) et la salive et là pour les "ramollir" (entre autre) grâce aux enzymes digestives.

La salive est hypoosmotique. Elle sécrète de nombreux anticorps (IgA), des défensines (antibiotiques, etc ...), mais aussi du lysosyme, qui est une enzyme bactériostatique qui inhibe la croissance bactérienne au sein de la bouche.

Tout ce mécanisme augmente la surface de contact entre les enzymes digestives et les aliments.

Cette première étape est cruciale pour le reste de notre digestion et notre assimilation.


Sans rien changer (ou presque) à la composition du repas d'une personne, et si cette personne prend son temps et mâche correctement ses aliments, il y aura une "perte" de poids sur le moyen voire le court terme. (sauf problème hormonal).

Comment "obliger" la personne à mâcher :
  • Elle ne doit pas faire trop cuire ses aliments
  • Elle doit éviter les purées (aucune mastication)
  • Manger dans un endroit calme, sans "ajout" de stress
  • Mettre des crudités dans ses repas

AVOIR DE LA VOLONTÉ POUR SE "FORCER" À MÂCHER !









 
 
 
 
  • Extranet