Info du mois : Hypophyse ou glande pituitaire

5 février 2020

Hypophyse ou glande pituitaire













L'hypophyse.

Comme à chaque fois, ne pas vous attendre à avoir une information complète +++++++++, mais juste quelques petites infos, histoire d'amener un peu de "salive" pour augmenter vos connaissances et votre compréhension.

La glande pituitaire (autre nom de cette glande) est d'une grande importance pour notre organisme, un peu moins que la pinéale, mais ... .
La pinéale nous aide à nous régénérer et permet le sommeil, l'hypophyse "orchestre" les fonctions vitales par son action sur les autres glandes.

Elle favorise l'éveil, elle est reliée à l'hypothalamus qui dirige les fonctions neuro-végétatives.
Elle est le siège de la volonté, des émotions, des pensées,et nous aide à avoir pour mettre en application les désirs auxquels nous aspirons le plus.

Elle tire son nom du grec "hypophusis" qui signifie "croissance en-dessous".

Elle a la forme d'un appendice de la grosseur d'un petit pot, comme un bâton de cloche à la base du cerveau, et ce, juste au milieu de la tête. Elle termine la tige pituitaire qui est une excroissance du bas du troisième ventricule lequel donne naissance à la pinéale en arrière. Elle baigne dans une cavité osseuse (la selle turcique) remplie de sang.

L'hypothalamus, juste au-dessus de cette glande, est un grand complexe formé de nombreux groupe nerveux sympathique. C'est là que partent les principales fibres du SNV, à la fois le système parasympathique, qui donne le nerf vague et les deux chaînes de l'orthosympathique latéro-vertébral.
Ce grand nerf dirige la digestion et apaise le coeur et les poumons.


Son rôle

L'hypophyse est en relation avec le plexus nerveux nommé hypothalamus. C'est l'hypothalamus qui commande l'hypophyse.. Il gère les entrées et les sorties d'eau et d'aliments, mais aussi la température du corps, la pression artérielle et la circulation des énergies vitales de notre corps. Par l'hypophyse, il régule les autres glandes endocrines.
(Seule la pinéale échappe au contrôle de l'hypophyse). En fait, cette dernière, la pinéale, influence l'hypophyse de telle sorte que si la pituitaire est bien le "chef d'orchestre", c'est la pinéale qui lui dicte la "partition".

Fonctionnement
Elle stimule aussi bien la thyroïde que les surrénales, les glandes sexuelles et les autres glandes.
Elle stimule la croissance et le renouvellement des tissus.
Siège du contrôle de la procréation, car elle sécrète l'hormone de la gestation qui favorise la formation du placenta ainsi que l'hormone de la lactation.

Savoir que l'antéhypophyse et la posthypophyse ont des fonctionnements divers et variés.


Quelques signes de déficience de la pituitaire :
Il y aura insuffisance des glandes principales surtout thyroïde et surrénales.
  • Hypothyroïdie
  • Fatigue
  • Prise de poids
  • Hypersomnie
  • Frilosité
  • Chute de cheveux
  • Hypotension
  • Hypoglycémie avec coups de pompe
  • Fatigue physique et psychique en se majorant au fur et à mesure de l'avancement de la journée


Les personnes ont du mal à se décider, sont ralenties dans leurs décisions et versatiles. Les muscles lisses des artères et des viscères ont tendance à se relâcher et les tissus à être plus flasques.
L'eau est mal retenue dans le corps et les glandes endocrines principales sont mal hydratées et pas assez tonifiées.
La respiration est insuffisante et le tonus psychique faible. La personne ne supporte pas les changements de climat ni le passage d'une saison à l'autre. Sur le plan sexuel,il peut y avoir des problèmes de troubles de la libido ou stérilité.


Quelques signes d'excès :
Lorsque sous l'effet d'un excès d'émotions répétées, son excitation provoque :
  • Activation des sécrétions hormonales TSH FSH ACTH STH
  • Sensation d'étouffement au niveau de la gorge
  • Serrements et palpitations de la gorge
  • Tremblements
  • Surexcitation
  • Les sens sont tous en éveils et les perceptions extérieures sont exacerbées.
  • Bouffées de chaleur
  • Sueurs chaudes
  • Rougeurs aux joues
  • Congestions du bas ventre
  • Frissons
  • Sueurs froides
  • Palpitations et serrement dans la région des surrénales et le bas du dos
  • Courbatures au dos
  • Contractures musculaires au dos
  • On sursaute à la moindre chose
  • Sueurs fortes
  • Hyperséborrhée
  • Troubles des règles
  • Écoulement de lait au niveau des seins
  • Perturbations de la libido
  • Exagération de la pilosité chez l'homme au niveau des membres.

Dans la généralité le système ortho peut se déséquilibrer en excès et en         permanence.

Mis à part les troubles fonctionnels mentionnés ci-dessus (en hyper ou en hypo) il y a aussi en secondaire de véritables maladies, comme :
  • L'infantilsme
  • Le panhypopituitarisme
  • L'acromégalie
  • Le gigantisme
  • Adénome prolactine
  • Autres ... .


L'équilibre des sécrétions rythmiques de cette glande peut être perturbé, par un manque de volonté, tantôt par son excès.
Une attitude faite d'inconstance et de paresse ralentit les sécrétions hypophysaires. Il y aura donc instabilité affective et fatigue psychique, etc ... .


Une personne qui a peur du lendemain, qui voit les événements arriver avec inquiétude et pessimisme va être angoissée. Elle stimulera la T.S.H qui a son tour excitera la thyroïde avec des ordres inadaptés, au point d'entraîner à la longue de l'hyperthyroïdie.

Les émotions nées des pensées négatives sont autant de perturbateurs des équilibres de la pituitaire, provoquant ainsi un emballement de cette dernière qui se met alors en hyper fonctionnement +++.


Je vous donne un autre exemple comme la "grossesse nerveuse".
Il existe des désirs insoupçonnés de grossesse marqués par l'apparition d'une galactorrhée. Cette galactorrhée traduit l'excès de prolactine inaproprié, car cette hormone sert après l'accouchement à favoriser la lactation. il peut arriver qu'un désir inconscient d'avoir un enfant se manifeste de la sorte.


Comment remédier au déséquilibre de l'hypophyse

  • La lumière matinale
  • La vitamine C de haute qualité +++
  • Le zinc en association avec le cuivre
  • Zn-Ni-Co
  • L'homéopathie en opothérapie
  • La phytothérapie
  • L'aromathérapie
  • La conduite mentale et spirituelle
  • La réflexothérapie occipito-podale, technique à laquelle j'ai été initié par mon mentor Jean-Pierre Vadala, (sans omettre son binôme Guy Boitout), que j'enseigne à mon tour dans mon école (pour les "bases")
  • Autres ... .







 
 
 
 
  • Extranet