Info du mois : Généralités sur Les Fruits

19 janvier 2014

Généralités sur Les Fruits

Petite introduction concernant les Fruits.

Ils contiennent peu de protéines et de lipides, mais sont riches en eau, ce qui explique leur activité rafraîchissante et désaltérante.

Les fruits sont souvent riches en fructose, lequel fait moins monter la glycémie mais augmente les triglycérides et génère du sorbitol. Ce dernier est impliqué dans les complications du diabète.
Le fructose, peut aussi favoriser la formation d'acide urique.


Les fruits sont riches (en général) en pectine qui exerce une activité gélifiante (E440), hypoglycémiante, hypocholestérolémie, laxative, mais qui diminue l'absorption du calcium, du fer, du magnésium, du phosphore et du zinc, puis génère de la flatulence.
Le fruits apportent aussi d'autres fibres qui exercent une activité laxative.

Les fruits apportent aussi des sucres alcools (sorbitol, xylitol) fermenticides. Le sorbitol exerce une activité laxative et peut générer du ballonnement.

Les fruits constituent notre principale source de vitamine C L-Ascorbique, pour autant qu'ils soient consommés frais et sans avoir subi de cuisson.


Les fruits sont riches en acides organiques qui leur confèrent un goût acidulé. Cependant, malgré ce dernier, ils exercent un pouvoir alcalinisant sur notre organisme. En effet, les citrates et malates de potassium sont transformés en bicarbonate de potassium dans l'organisme.
Ce pouvoir tampon permet de réduire la décalcification osseuse (sur certains terrains) liée à une éventuelle acidose.
En trop grande quantité il y aura, sur certains terrains une acidose !

Une augmentation de 10% de la consommation de fruits et légumes est associée à une diminution du risque relatif de la mortalité à 25 ans par maladie asthmatique ou par obstruction pulmonaire chronique (Tabak, 1998).

Les fruits sont malheureusement (souvent) traités par des overdoses de pesticides. Certains agriculteurs contournent les doses maximales prévues par la loi pour un pesticide donné, en administrant plusieurs pesticides différents à des doses inférieurs aux doses maximales autorisées, ce qui résulte en une exposition encore plus grande aux doses maximales autorisées, ce qui en résulte en une exposition encore plus grande aux pesticides. (les personnes ne mangeant pas de viande rouge, et pour tenter de ne pas être carencés en AAE font un mélange de céréales, mais ils seront encore plus carencés même si la quantité est moindre ......).

Le fait de laver les fruits diminuerait de 30% et parfois plus les résidus de pesticides.
Il n'en demeure pas moins qu'il est préférable de consommer des fruits issus de l'agriculture biologique.

Les fruits du commerce sont plus acides, contiennent plus de saccharose et de sodium et moins de potassium, phosphore et magnésium que les jus frais.
La conservation de jus de fruits dans des cannettes augmente fortement la tenuer en cuivre, fer, plomb, étain et zinc, sans changer leur teneur en aluminium, cadmium, nickel et antimoine.

En conclusion (généralité) :
Il faut manger des fruits tous les jours, de préférence entre les repas (sans un autre aliment), des fruits de saison et bio adaptés à votre terrain (génétique) pour éviter une acidose et donc une déminéralisation importante.



Sources:
Mes formations
en Naturopathie et Diététique
J.J Bernier - J. Adrian - N. Vidon - "Les aliments dans le tube digestif" - Edts Doin - 1988
J. Valnet - "Traitement des maladies par les légumes, les fruits et les céréales" - 9é Edts - Maloine.
Arvanitoyanis I "The effect of storage of canned juices on content of the metals Fe, Cu, Zn, Pb, Sn, Al, Cd, Sb and Ni" - Nahrung - 1990.
Docteur Daniel Wuyts - "Propriétés diététiques et médicinales de nos aliments et épices" Edts Satas 2008.




 
 
 
 
  • Extranet